Nous étions 18 pour cette première séance de 2018 (vivement 2050!).

Alors comme d’habitude on s’est ennuyé avec des jeux sans intérêt et des joueurs neurasthéniques , c’est à se demander pourquoi on continue ces soirées… Hein? Quoi? Comment? Meuh non! Des sourires, des retournements de situation, des choix cornéliens, quelques nouveaux visages, voilà ce qu’on a eu pour cette séance de janvier et ce sera comme ça toute l’année (c’est un ordre!).

Quelques vieilleries étaient de sortie (oui un jeu de plus d’un an passe pour une antiquité vu le rythme effréné du monde ludique) , avec notamment Discoveries, le “dérivé” de Lewis & Clark, du “dice driving” si vous me permettez l’expression, ou comment jouer avec des dés dont la face indique l’action que vous pouvez faire.

Egizia, un “ancêtre” de 2009 a permis à nos joueurs de longer le Nil, mais ici point de tourisme, plutôt de la gestion et du placement, chacun ses goûts!

Rajas Of The Gange était de sortie également, avec des dés également, mais plus récent. Les illustrations n’ont pas convaincu, mais le jeu oui!

Viticulture a également charmé son public, un jeu de gestion au thème qui ne laisse pas les Français de marbre et où on joue des coudes avec ses concurrents tant les places sont chères sur le plateau.

La fin de soirée a été plus légère, avec Azul, véritable star du moment, Camel Cup version cartes, court et dynamique, et encore Dream Home.

Prochain épisode le 14 février, notre façon à nous de dire non aux fêtes commerciales…